Il y a actuellement 46 visiteurs
Mercredi 22 Novembre 2017
accueilactualitésdossierscomparer les prixtélécharger gratuitement vos logicielsoffres d'emploiforum informatique
 
Actualités par thème
 Toutes les Actualités
 
 Autres
 Business
 Communiqués
 FAI
 Inclassables
 P2P
 Sécurité
 Services en ligne
 Composants
 Jeux Vidéo
 Logiciels
 Mobilité
 Ordinateurs
 Périphériques
Filtrage par date
« Novembre 2017 »
lun mar mer jeu ven sam dim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930
Newsletter
Restez informé sur toutes les nouveautés de notre site (actualités, dossiers, logiciels...)

Entrez votre email ci-dessus pour vous abonner, vous désabonner ou vous réabonner
 

1 PC portable sur 3 tombe en panne en 3 ans

Actualité publiée par H3bus le Mercredi 02 Décembre 2009

Portées par la vague des netbooks (avec écran type 10 pouces), les ventes de portables ont pour la première fois au 3e trimestre 2008 dépassé celles des ordinateurs de bureau. On peut aisément comprendre l’engouement que suscite ce genre de machines : le coté nomade et l’encombrement de ce dernier. Néanmoins, cet avantage se paye encore aujourd’hui au "prix fort" par :

- Le surcout assez prononcé lié à la technologie de miniaturisation, et autres composants spécifiques au portables.

- Le manque important de possibilité d’évolutivité par la suite et, si elles existent, leur cout supérieur.

- Une puissance globale inférieure comparativement aux PC classiques. Notons tout de même que pour certains usages, comme par exemple la bureautique / Internet, il n’y aura pas de différence sensible entre un PC portable et un PC fixe.

- Et enfin, et non des moindres, le fait que en cas de panne d’un composant spécifique, les réparations peuvent être fastidieuses et onéreuses, voire impossibles. Ceci étant du au fait que dans un souci de gain d’espace, les PC portables sont des systèmes monoblocs, c’est à dire que tout les composants sont soudés à même la carte mère, et une défaillance de l’un des composant entraine la nécessité de changer le bloc complet dans de nombreux cas. Des garanties existent, mais de nombreuses pannes ont lieu après que la période de garantie soit écoulée.

 

 SquareTrade est une entreprise américaine fondée en 1999, proposant des solutions de garantie supplémentaire sur les appareils électroniques au particuliers, et cela indépendamment du magasin ou l’achat a été passé. Cette entreprise à publié un rapport sur la fiabilité des PC Portables, en analysant la durée moyenne pour qu’un portable tombe en panne. Pour cela, SquareTrade a analysé les statistiques de 30 000 pannes de PC ayant eu lieu alors que les utilisateurs avaient souscrit à une garantie supplémentaire chez eux.

 

 Les chiffres ressortant de cette étude sont étonnants. En effet, il apparait que 31% des portables subiraient une panne avant les 3 ans d’utilisation. 20,4% de ces pannes seraient matérielles, et 10,6% proviendraient d’un dommage accidentel, choc ou autre. Il apparait également que les Netbooks, soient moins fiables que les PC portables traditionnels, avec 20% de pannes en plus. De plus, Asus et Toshiba ressortent comme étant les marques les plus fiables, avec 16% de pannes sur 3 ans d’utilisation.

 Durant les 3 premières années d’utilisation, on constate que sur les 31% des pannes recensées, 23% ont lieu après la première année d’utilisation. Soit 7% durant cette première année. Ce chiffre est il si étonnant que cela ? Étant donné que les PC portables embarquent des composant sophistiqués, et des disques durs mécaniques, et que l’ensemble des composants est soumis à des contraintes plus élevées qu’un PC fixe (température, transport...), cela pourrait il expliquer ce taux de pannes ?

 Concernant les netbooks, une étude est faite sur le taux de pannes durant la première année d’utilisation, en les comparant avec des PC portables d’entrée de gamme, et des PC portables haut de gamme (Il faut préciser que SquareTrade, pour son étude, n’a pas pu prendre beaucoup de recul sur l’exploqion des ventes de Netbooks, étant donné que ce phénomène est encore récent. Il faudra attendre encore un peu pour pouvoir avoir des chiffres significatifs). Il apparait clairement ici que les netbooks sont moins fiables, avec 5,8% de pannes, contre 4,7% pour les portables d’entrée de gamme, et 4,2% pour le haut de gamme. Les netbooks apparaissent donc comme moins fiables de manière générale. Encore une fois, la portabilité et la miniaturisation peuvent être mises en cause, encore que ce genre de machines à tendance à être emportée à être emportée partout exposant l’appareil à bien plus de risques qu’une machine traditionnelle, augmentant les risques de pannes de composants. De plus, le succès exceptionnel des netbooks entre 2007 et 2008 a conduit tout les fabricants à vouloir proposer des modèles construit dans la hâte pour profiter de l’engouement du moment, ce qui pourrait laisser supposer que certaines machines d’entrée de gamme soient plus fragiles et moins fiables que des machines ayant subi un développement plus abouti...

 L’étude se tourne ensuite sur la fiabilité des PC portables par fabricant.Ici, toutes les marques ne sont pas à égalité. HP, leader mondial de la vente de PC portables, enregistre 25,6% de pannes durant les 3 premières années d’utilisation, ce qui semble démesuré (la firme détient 19,9 % de parts de marché). Les séries DV6000 et DV9000 pourraient être mises en causes, ayant connues beaucoup de défauts de série. Acer et Gateway (eMachines en France, détenu par Acer) suivent de près, avec 23,3 et 23,5% de pannes (Acer étant le numéro deux mondial, et le numéro un en Europe, au Moyen Orient et en Afrique de la vente de PC portables). A l’opposé, les marques les plus fiables semblent être Asus (15,6% de pannes), Toshiba (15,7%), et Sony (16,8%). Ces chiffres sont étonnants, car HP et Acer sont les numéros un et deux de la vente de PC portables, alors que Toshiba se contente de la 5éme place, et Asus n’est même pas dans les 5 premiers vendeurs...

Vous pouvez retrouver l’ensemble de l’étude sur le site de SquareTrade

 Pour conclure, on peut dire que cette étude arrivant avant les fêtes de fin d’année devrait pouvoir guider les achats informatiques prévus pour chacun...

 

     Actualité précédente
Actualité suivante     
Il y a 8 commentaires sur cette actualité
Réagir Envoyer Favoris Imprimer
Réagir Envoyer favoris Imprimer
Par Ask to Old Man le Mercredi 02 Décembre 2009 à 14:40
Bon retour d'informations, qui remet les choses à leur juste place. Comme on est loin des IBM "Thinkpad" quasi "tout terrains" ainsi que de certains Compaq très fiables à leurs époques.

Par Skynet le Mercredi 02 Décembre 2009 à 17:10

Citation:
Comme on est loin des IBM "Thinkpad" quasi "tout terrains" ainsi que de certains Compaq très fiables à leurs époques.

Bien d'accord ;), mais tu noteras qu'ils ne font aucune différence dans le graphique entre la gamme HP & Compaq.

Citation:
Encore une fois, la portabilité et la miniaturisation peuvent être mises en cause, encore que ce genre de machines à tendance à être emportée à être emportée partout exposant l’appareil à bien plus de risques qu’une machine traditionnelle, augmentant les risques de pannes de composants.

Exactement ! ;) Quoique je ne sais pas si vous vous souvenez de ma vidéo montrant la première série en 7" des "eeepc" torturés (chutes...), et c'était increvable. Ces chiffres serait-ils aussi la cause d'un très mauvais choix commercial des constructeurs et aussi des acheteurs dans la recherche de toujours plus de stockage ? Je parle bien sûr de la seule pièce mécanique fragile, le disque dur. Vive le SSD !

Par Ask to Old Man le Mercredi 02 Décembre 2009 à 17:53
Exact pour H-P/Compaq, mais le "regroupement" est déjà plus ancien (2001) que les rachats d'Acer. Quand à la robustesse, c'est trop couteux pour être dans les habitudes "normales" des fabricants de châssis pour portables. Il ne sont que quatre à fournir toutes les marques possibles qui ensuite les habillent à leur image de marque ou leurs habitudes. Un seul est un constructeur de portable à son nom, Asus (Asmobile), tiens donc!! Les autre étant : Quanta, Clevo et Compal qui sont inconnus comme marques OEM. Pour les SSD, les tarifs restent dissuasifs & quid de la fiabilité en terme de durée.

Par webmaster le Mercredi 02 Décembre 2009 à 18:06

Citation:
Un seul est un constructeur de portable à son nom, Asus (Asmobile), tiens donc!! Les autre étant : Quanta, Clevo et Compal qui sont inconnus comme marques OEM.

Exact et bien peu de personnes le savent... Il en est de même pour les lecteurs optiques d'ailleurs tels que les graveurs dvd. Plextor par exemple ne fabrique pas mais choisi les bons modèles pour conserver sa réputation. Comme pour beaucoup d'appareil electroniques, Il y a des appraeils class 1, class 2 etc... Class 1 étant la meilleure qualité, celle que l'on retrouve dans ces lecteurs optiques justement... Même chose pour la mémoire avec Corsair ou encore OCZ qui ne fabriquent pas une seule puce et qui pourtant sont réputés... :wink:

Par Skynet le Mercredi 02 Décembre 2009 à 18:12

Citation:
Exact pour H-P/Compaq, mais le "regroupement" est déjà plus ancien (2001) que les rachats d'Acer.

Je me demande quand même, si ils avaient fait une différence entre la gamme DV de chez HP et la gamme CQ de Compaq pour exemple...

Citation:
Pour les SSD, les tarifs restent dissuasifs & quid de la fiabilité en terme de durée.

Non, non, les tarifs sont les mêmes pour les netbooks entre un même modèle équipé d'un 16 Go SSD ou d'un 160 Go en disque dur classique. Seulement voilà, en cette fin d'année 2009 les SSD ont disparu pratiquement des rayons... Pas assez vendeur cette petite capacité. Lorsque les gens auront compris qu'il ne s'agit pas d'un PC principal, mais juste d'un outil d'appoint... Il y aura du progrès.

Par Ask to Old Man le Mercredi 02 Décembre 2009 à 18:35

Citation:
Non, non, les tarifs sont les mêmes pour les netbooks entre un même modèle équipé d'un 16 Go SSD ou d'un 160 Go en disque dur classique. Seulement voilà, en cette fin d'année 2009 les SSD ont disparu pratiquement des rayons... Pas assez vendeur cette petite capacité. Lorsque les gens auront compris qu'il ne s'agit pas d'un PC principal, mais juste d'un outil d'appoint... Il y aura du progrès.

Indiscutable !! Je te l'accorde. :wink: & d'ailleurs, c'est aussi ce qui a fait disparaitre la quasi totalité des Netbook sous distribution Linux. C'est un autre problème.

Par diogene le Jeudi 03 Décembre 2009 à 17:48

Citation:
Lorsque les gens auront compris qu'il ne s'agit pas d'un PC principal, mais juste d'un outil d'appoint... Il y aura du progrès.

Pour pas mal de jeunes gens que je rencontre, ce type de portable n'est pas un complément. Ils ont déjà une ou plusieurs consoles de jeux, mais leur netbook est le seul ordinateur dans la maison sur lequel ils ont un réel "contrôle". Il est donc leur outil de chat, de surf, ... et de téléchargement. Et là, désolé, mais le SSD ne peut pas suivre.

  Ajouter un commentaire   Voir tous les commentaires
 
Actualités connexes
  Asus VX5, un PC portable gonflé ...
  VR430, le nouveau portable de MSI
  1€ par jour pour un ordinateur p...
  MSI M677 Crystal: un portable de...
  Tapis de refroidissement pour po...
  Une autonomie de 19 heures pour ...
  Dell Adamo XPS le portable d’1 c...
  Un portable Samsung 13,3’ en 320...
  Portable Asus W5Fe double écran
  Nvidia lance ses GeForce 8 pour ...
 Voir toutes les actualités
Les 3 derniers logiciels ajoutés
Amarok 2.6.0
Amarok est un logiciel pour écouter votre musique, mais pas seulement. Il permet premièrement de gér...
Linux / Audio / Gestion
-----------------
Chromium 17.0.147
Chromium est le projet Open Source derrière Google Chrome. En apparence, il est strictement identiqu...
Windows / Internet / Navigateurs
-----------------
Autoruns 11.34
Autoruns est un utilitaire permettant d'afficher et de gérer les programmes qui se lancent au démarr...
Windows / Utilitaires / Système
 Voir tous les logiciels
Hit-Parade

.: Nous contacter :: Flux RSS :: Données personnelles :.