Il y a actuellement 48 visiteurs
Samedi 25 Novembre 2017
accueilactualitésdossierscomparer les prixtélécharger gratuitement vos logicielsoffres d'emploiforum informatique
 
Dossiers par thème
 Tous les Dossiers
 Composants
 Alimentation
 Carte Mère
 Cartes Graphiques
 Lecteur / Graveur
 Mémoire
 Processeur
 Son
 Stockage
 Internet
 Logiciels
 Ordinateurs
 Périphériques
Filtrage par date
« Novembre 2017 »
lun mar mer jeu ven sam dim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930
Newsletter
Restez informé sur toutes les nouveautés de notre site (actualités, dossiers, logiciels...)

Entrez votre email ci-dessus pour vous abonner, vous désabonner ou vous réabonner
PC-InfoPratique / Dossiers
Nos derniers dossiers au format RSS 2.0
 

Test du kit DDR2 CSX Diablo 2GB-1200MHz (2x1GB): page 5

Dossier publié par webmaster le Lundi 12 Novembre 2007

Performances avec overclocking CPU:

Nous l’avons vu sur la page précédente, une mémoire dont la fréquence de fonctionnement est plus élevée que celle du FSB n’est pas forcément inutile. Dans certaines applications nous avons même pu obtenir des gains de performances de l’ordre de 15 à 20%.

La mémoire CSX DDR2-1200 Diablo que nous testons dans ce dossier peut être cadencée à une fréquence DDR2 de 1200 MHz soit 600 MHz en réel. Le processeur Core 2 Etreme QX6700 que nous allons overclocké dispose quant à lui d’un FSB cadencé à 1066 MHz quad pumped soit une fréquence réelle de 266 MHz. Or, quel que soit les résultats de notre overcloking, notre FSB ne dépasssera pas 350 MHz au mieux avec un refroidissement par air. Nous serons encore loin des 600 MHz proposés par ce module de mémoire. Ce qui va nous permettre d’overclocker notre processeur tout en conservant une fréquence mémoire supérieure à celle de notre FSB. Nous cumulerons alors les avantages d’une bande passante mémoiré élevée (voir page précédente) et ceux de l’overclocking.


Méthode pour overclocker notre processeur Intel Core 2 Extreme QX6700:

Pour réaliser cet overclocking nous avons tout d’abord cherché la tension maximum que pouvait supporter notre processeur en charge sans l’overclocker en gardant des températures convenables comprises entre 70°c et 75°c. Après quelques heures d’essais, notre système de ventilation à air a atteint ses limites à partir d’une tension de 1.475 volts.

Nous avons ensuite augmenter le FSB de notre configuration en laissant la DDR2 cadencée en DDR2-800 avec les timings de celle-ci définie par la SPD afin de nous assurer que les plantages qui allaient nous indiquer le seuil maximum de notre overclocking ne soient pas liés à la mémoire mais plutôt à notre processeur. Le FSB de celui-ci a pu monter jusqu’à 340 MHz sans broncher. Les premiers signes d’instabilité se sont fait ressentir à 343 MHz. Nous avons donc redescendu la fréquence de notre FSB à 340 MHz

Pour finir, à cette fréquence nous avons chercher le meilleur ratio pour notre DDR2-1200, le but étant de s’approcher le plus possible des 1200 MHz sans les dépasser. En effet, cette mémoire utilisant une tension de 2.4 volts pour une fréquence de 1200 MHz, il nous sera très difficile de l’overclocker un peu plus puisque notre carte mère ne permet pas de dépasser 2.45v. Au final le meilleur compromis s’impose à une fréquence de DDR2 de 1133 MHz avec un ratio de 5/3 ((Vitesse du FSB x 5) /3) = vitesse de la mémoire.

Cette fréquence étant un peu plus basse que les 1200 MHz que peut encaisser cette mémoire, nous avons alors tenté de légèrement baisser les timings. Au lieu des 5-5-5-16 proposé par CSX, notre mémoire a supporté des timings en 5-4-4-12 toujours sous 2.4v. Nous avons validé cet overclocking avec un test wprime (1024 Mo) puis avec deux heures de test sous prime95.


Protocle de test:

Après avoir atteint notre overclocking maximum, nous avons baissé la vitesse du FSB par pas de 10 MHz jusqu’à 266 MHz en cherchant à chaque fois les timings et ratio permettant d’obtenir la fréquence et les timings les plus élevés pour notre mémoire. Ces résultats ont été validés avec un test sous prime95 (2 heures) et wprime.

A souligner, en arrivant à la fréquence de 300 MHz nous avons pu configurer notre DDR2-1200 à 600 MHz avec un ratio de 1:2 sous 2.4v de façon stable. Contrairement à certains modules, il n’a pas été nécessaire d’augmenter la tension jusqu’à 2.45v pour obtenir un overclocking stable. 

Enfin, nous avons réalisé les mêmes tests que sur la page précédente en ajoutant les deux benchmarks intégrés à la démo de crysis. Ces deux benchmarks ont été ajoutés afin de voir si la tendance ressentie dés les premiers tests se confirme. En effet, sur la page précédente, nous avons constaté que la DDR2-1200 apporte réellement des gains de performances. Cependant, ces gains semblent nettement moins se ressentir dans le jeu dont la rapidité est étroitement liée à la carte graphique.


Résultats :

Pour cette partie du test, nous avons choisi de vous présenter les résultats sous la forme d’un graphique afin de mieux percevoir les différences entre un réglage et un autre.


ScienceMark 2.0

Nous commençons nos mesures avec ScienceMark 2.0 afin de relever la bande passante de nos barrettes de mémoires aux différents timings et fréquences que nous avons testés.

Premier constat, les timings ont encore un impact important sur la bande passante de la mémoire. Alors que nous avons relevé une bande passante de 5231.81 Mb/s avec notre DDR2-1200 cadencée à 1067 MHz en 5-5-5-16 sur la page précédente, nous arrivons cette fois à 5436.63 Mb/s avec la même fréquence et timings en 4-4-4-8. Dans le même genre, avec un FSB de 300 MHz et la DDR2 cadencée à 1200 MHz en 5-5-5-16, on obtient quasiment les mêmes résultats qu’avec un FSB à 310 et la mémoire cadencée à 1033 MHz en 4-4-4-8. Le petit succroit de FSB et la diminuation des timings viennent très largement compenser la fréquence revue à la baisse de la mémoire. Enfin, d’après ce graphique, la vitesse du FSB est assez logiquement le facteur le plus important pour profiter de la bande passante de nos mémoires. A fréquences et timings égaux, la bande passante passe de 6349.93 à 5436.63 pour des FSB respectifs de 320 et 266 MHz.




SuperPi MOD 1M

Connus des overclockers, SuperPi permet de faire calculer des décimals de π, à votre processeur et de mesurer la rapidité de celui-ci à éxécuter cette tâche. Le test est effectué en mod 1M et les résultats sont exprimés en secondes.

Concernant SuperPI, les résultats semblent assez diffférents de ceux obtenus avec ScienceMark 2.0 puisque la progression est linéaire. Les timings et la fréquences de la mémoire ne semblent pas vraiment avoir un impact sur les résultats obtenus. Seul notre overclocking et donc la vistesse du FSB semblent avoir un impact sur la vitesse de calcul. A noter toutefois, les timings semblent avoir un petit effet puisqu’avec un FSB de 266 MHz et des timings en 4-4-4-8, on rélève 18.547s alors qu’on relevait pour le même FSB 18.984s sur la page précédente avec des timings en 5-5-5-16. Enfin, on l’avait déjà vu sur la page précédente, les performances s’écroulent un peu lorsque la mémoire est cadencée à une fréquence trop proche ou identique à celle du FSB.


Winrar (démo)

Avec Winrar, nous avons laissé toutes les options par défaut et nous réalisons la compression d’un fichier AVI de 674 320 Ko. Nous mesurons le temps nécessaire à la compression de ce fichier au format RAR.

Nous l’avons vu sur la page précédente, Winrar se montre particulièrement intéressant pour ce genre de test tant il est sensible à la bande passante mémoire. Et nous faisons ici le même constat que sur la page précédente.

Evidemment, comme tous les logiciels, Winrar apprécie tout particulièrement notre overclocking qui lui fait gagner 13 secondes lors de la compression mais contrairement à d’autres, la fréquence de la mémoire à un impact certain sur les performances de celui-ci. En effet, sur le graphique ci-dessus Winrar se montre plus rapide avec un FSB cadencé à 300 MHz et la mémoire cadencée à 1200 MHz en 5-5-5-16 qu’avec un FSB à 310 MHz et la mémoire cadencée à 1033 MHz en 4-4-4-8.


Compression Vidéo

Médiacoder est un logiciel simple et gratuit qui permet de compresser une vidéo d’un format vers un autre. Pour obtenir des résulats significatifs, nous avons choisi de compresser une vidéo Mpeg de 381428 Ko vers un format AVI (XviD/MP3). Les résultats sont exprimés en minutes et secondes.

Là encore, l’évolution du graphique est très linéaire et montre donc que le gain de performance relevé est en priorité lié à l’overclocking du FSB. Cette impression est d’ailleurs confirmée par les résultats obtenus avec le FSB paramétré à 266 MHz et la mémoire cadencée à 1067 MHz . A cette fréquence, la compression est réalisée en 8mn 7s avec des timing en 4-4-4-8 et 8mn 8s avec des timings en 5-5-5-16 (voir page précédente).



Doom III

Ce titre incorpore un benchmark assez pratique qui permet de mesurer le nombre d’images générées par seconde sur un parcours défini pendant une durée définie. Pour lancer ce benchmark, il suffit d’appuyer simultanément sur les touches Ctrl + Alt + ² puis de taper timedemo demo1.demo. Pour effectuer ce test, comme dans la première partie de notre dossier, le jeu est paramétré en 1600x1200 avec détails au maximum, l’antialiasing à 4x et le filtre anisotropique à 8x. Nous mesurons ici le nombre d’images par seconde (FPS).

Concernant Doom III, nous sommes quasiment dans le même situation qu’à la page précédente. En clair, ce titre s’appuie principalement sur les ressources de la carte graphique et notre overclocking n’influe quasiment pas sur les résultats obtenus.


3DMark 2006

Ce logiciel va nous permettre de mesurer l’impact de notre overclocking sur de la 3d avec des applications récentes. Le logiciel est configuré avec une résolution de 1600 x 1200 avec l’antialiasing à 4x et le filtre anisotropique à 8x. Nous vous donnons les résultats en détails afin que les deux benchmarks cpu n’influent pas sur la note globale.

3D Mark 2006 (fps)
Return
to
Proxycon
FireFly Forest
Canyon Flyght
Deep Freeze

CPU1 Red Valley

CPU2 Red Valley
FSB 340
DDR2-1200
5-5-5-16
21.084
20.761
21.273
20.388
1.788
2.573
FSB 333
DDR2-1200
5-5-5-16
21.070
20.218
21.259
20.352
1.751
2.546
FSB 330
DDR2-1200
5-5-5-16
21.050
21.208
21.251
20.342
1.727
2.520
FSB 320
DDR2-1200
5-5-5-16
21.040
20.203
21.208
20.339
1.692
2.446
FSB 310
DDR2-1200
5-5-5-16
21.037
21.192
21.201
20.319
1.641
2.367
FSB 300
DDR2-1200
5-5-5-16
21.030
20.177
21.178
20.297
1.590
2.305
FSB 290
DDR2-1200
5-5-5-16
20.999
20.176
21.157
20.294
1.537
2.230
FSB 280
DDR2-1200
5-5-5-16
20.972
20.172
21.254
20.293
1.486
2.167
FSB 270
DDR2-1200
5-5-5-16
20.929
20.137
21.228
20.276
1.443
2.091
FSB 266
DDR2-1200
5-5-5-16
20.911
20.073
21.186
20.066
1.418
2.066

Lors des tests, nous avons obtenu des "scores" largement différents au fur et à mesure de l’évolution de l’overclocking de notre processeur Intel Core 2 Extreme QX6700. Mais en regardant les résultats détaillés que nous vous proposons dans la tableau ci-dessus, on constate rapidement que seuls deux benchmarks dont le rendu graphique est entièrement réalisé par le CPU (CPU1 Red Valley et CPU2 Red valley) sont à l’origine de cette progression. En effet, si la progression atteint pratiquement 25% pour ces deux benchmarks, il n’en est rien pour les autres dont la progression se limite à quelques dizièmes de seconde. Là encore, l’overcloking dont l’efficacité est très largement démontrée avec les tests CPU n’apporte quasiment rien dans les applications 3D qui sont entièrement prises en charge par la carte graphique.  

  


Crysis Démo

Le déjà célèbre Crysis vient de sortir en démo, nous en profitons ici pour tester les deux benchmarks intégrés à cette démo afin de confirmer ou d’infirmer ce que nous avons constaté dans la première partie de ce test à savoir que les performances apportées par de la mémoire rapide et/ou un overclocking n’apportent pas grand chose. Les détails du jeu sont paramètrés sur "Medium" avec le filtre anisotropique sur 8x sans antialiasing.

Hélas, Crysis ne nous a pas permi de démontrer qu’un bon overclocking pouvait accroître les performances d’un jeu. Quel que soit la fréquence du processeur et de la mémoire, nous avons invariablement obtenu à  2 dizième près un score de 60.15 fps avec le benchmark GPU. Même le benchmark CPU nous a donné des résultats très semblables avec environ 56.10 fps.  Les résultats relevés ici sont les valeurs les plus hautes parmi les 4 retournées par le benchmark. 


Aller à la page :  1,2,3,4,5,6,
Il y a 4 commentaires sur ce dossier
Réagir Envoyer Favoris Imprimer
Réagir Envoyer favoris Imprimer
Par bgm le Lundi 12 Novembre 2007 à 12:30
Moi qui pensait que ce genre de mémoire servait à rien ! Sympa mais surment pas avec mon athlon 4000+ :-?

Par Ask to Old Man le Lundi 12 Novembre 2007 à 17:44
:o Ils mettent une telle claque au tarif précédent, qu'une distribution en France trouverait de la clientèle. Ceci étant, commander en Allemagne n'est plus un problème insurmontable.

Par PcGrossiste le Mercredi 14 Novembre 2007 à 12:32
Bonjour à tous, PcGrossiste est le distributeur des produits CSX en France pour les revendeurs et grossistes. Publicité interdite dans les topics !!!

Par webmaster le Mercredi 14 Novembre 2007 à 12:36
Bonjour, Il y a déjà un lien vers votre boutique à la fin du dossier et la publicité est interdite dans les sujets du forum. Si vous souhaitez faire de la publicité sur nos pages dans les espaces réservés à cette effet, merci de prendre contact avec moi. Bonne journée. :wink:

  Ajouter un commentaire   Voir tous les commentaires
Hit-Parade

.: Nous contacter :: Flux RSS :: Données personnelles :.